Afficher la carte

Fais ta Valise
oct08 2017

Xi’An, la bonne surprise


Voyage

Catégories : Chine

Tags : Chine, Asie, société, humeurs, urbain, food

Statistiques : 453 visites

En Chine, certaines destinations m’attirent irrésistiblement (le Xinjiang!) tandis que d’autres me laissent plutôt de marbre. Xi’An est typiquement l’un de ces endroits dont tout le monde parle et où pourtant je n’avais aucune intention d’aller. Par un heureux hasard, j’y ai passé un weekend et ai été très agréablement surprise. L’avantage lorsqu’on a des attentes peu élevées, c’est qu’on ne peut être que «déçu en bien» comme dirait tout bon vaudois qui se respecte.

Xi'An Muslim Street

Xi’An, qui a été capitale de la Chine, se visite pour son histoire de plus de 3’000 ans, ses remparts et son armée de terre cuite. Pour moi, elle doit se visiter surtout pour sa rue musulmane, dans laquelle on trouve la meilleure nourriture que j’ai mangé en Chine ! En effet, Xi’An est à l’extrémité de la Route de la Soie et en a conservé une belle influence au niveau de sa cuisine.

Cette rue piétonne d’environ 500 mètres de long est un véritable paradis gastronomique avec une excellente street food chinoise-musulmane à ne plus savoir où donner de la tête. C’est une rue animée, frénétique, bruyante, où chaque vendeur interpelle le passant pour lui vendre nouilles, brochettes ou fruits secs. Fervente amatrice de la cuisine du Xinjiang, j’en ai profité pour goûter quelques spécialités et n’ai pas été déçue. Voici ce qu’il faut goûter absolument à Xi’An:

Roujiamo

Sans nul doute la meilleure chose que j’ai pu manger en Chine. Pour dire, je serais prête à refaire les 5 heures de train Pékin-Xi’An juste pour en remanger. Il s’agit d’un pain plat fourré de porc finement haché après avoir été cuit plusieurs heures dans une bouillon d’épices.

Le préparateur de roujiamo, l'homme de ma vie
Le préparateur de roujiamo, l'homme de ma vie

Une sorte de kebab mais infiniment plus savoureux, la viande est tendre et le bouillon imprègne délicieusement le pain… un régal, à tel point que j’en ai mangé tous les jours à Xi’An. Pour 10 yuan (1,5CHF/€), pourquoi se priver?

Brochettes d’agneau et jus de grenade

Le combo gagnant! Le jus des grenades fraichement pressées apaise le feu des brochettes d’agneau tendre et épicées. On en trouve tous les 5 mètres dans la rue et je dois dire que la combinaison des deux est parfaite.

Semoule aux dattes

Petit dessert bienvenu, ces brochettes de semoule légèrement sucrées et agrémentées de morceaux de dattes coûtent quelques centimes et s’emportent facilement pour un petit snack en soirée.

A part manger, il y’a d’autres choses à faire à Xi’An, parmi elles évidemment la visite des remparts et de l’impressionnante armée de terre cuite.

Xi’An City Walls

Les remparts qui entourent la vieille ville sont une impressionnante construction de 14 kilomètres de circonférence et de 15 mètres de haut, datant des années 1300 sous la dynastie Ming.

South Gate Xi'An City Wall
South Gate Xi'An City Wall

C’est une belle promenade à entreprendre en fin d’après-midi pour profiter du changement de lumière. Vous pouvez louer des vélos pour aller plus vite ou marcher. J’ai choisi la marche car la luminosité était belle et je souhaitais en profiter au mieux. 

Les remparts sont grands et on ne s’y sent pas trop oppressé, c’est assez rare en Chine pour le souligner!

Terracotta Army

La fameuse Armée de Terre cuite de Xi’An fait partie des sites les plus visités de Chine. J’ai un souvenir assez vif d’un livre que j’avais étant petite qui décrivait cette armée de soldats figés pour l’éternité, et me réjouissais donc de voir si la visite du site allait correspondre à mes souvenirs d’enfant. Débutée en 246 avant JC, la construction de cette armée avait pour but de protéger l’empereur après sa mort. Cette armée de 8’000 soldats d’argile, tous différents, est hallucinante. Chaque statue a ses propres particularités (cheveux, armure, visage) et la contemplation de l’ensemble est fascinante. J’aurais facilement pu rester des heures devant la fosse numéro 1, la plus grande des trois, à observer minutieusement cette oeuvre à peine imaginable. C’était oublier qu’on est en Chine, et qu’en Chine, on n’est jamais seul…

La visite a été une nouvelle souffrance parmi mes tentatives de découverte de la Chine. Je me retrouve à chaque fois embourbée dans une foule de 350 milliards de personnes qui ont eu la même idée que moi. Pour la visite de l’armée en terre cuite, j’ai pourtant pris mes précautions: j’étais parmi les premiers à partir avec les bus du petit matin à 7h30. Peine perdue, cela n’a pas changé grand chose à mon calvaire. Dès 8h du matin et dans une chaleur qui allait frôler les 42 degrés l’après-midi, la foule était déjà compacte sur le site. Les Chinois aiment prendre des photos et surtout des selfies, vous n’avez donc pas de légitimité de vous mettre au premier rang si vous voulez juste regarder sans prendre 200 selfies à la minute. Imposteur! Pousse-toi de là afin que je puisse dégainer mon selfie stick! semblaient dire les visiteurs à mes côtés et me donnant de petits coups de coude pointus. Autant dire que la combinaison de la foule, de la chaleur et de la nervosité grandissante auront vite eu raison de moi, qui ai fini par quitter les lieux d’un pas rageur en maugréant dans ma barbe et en maudissant ce satané pays.

J’aurais vraiment souhaité bénéficier d’un moment plus calme pour pouvoir apprécier tranquillement le site; si vous y allez, évitez donc scrupuleusement les weekends. Un mardi à 8h du matin devrait plus ou moins faire l’affaire.

Informations Pratiques

Se rendre à Xi'An: la ville est bien connectée par avion ou train depuis Pékin et Shanghai. Je vous conseille vivement de prendre le train, beaucoup plus agréable et ponctuel que les vols qui sont très souvent en retard (j'ai pris l'avion à l'aller et suis arrivée à 4h du matin au lieu de minuit comme prévu). Pour la réservation des billets, référez-vous à mes conseils sur l'utilisation de Ctrip.

Rue Musulmane: cette rue appelée Hui Min Jie (化觉巷) ou Beiyuanmen (北院门) se situe en plein centre de la vieille ville est est accessible en 5 minutes à pied depuis la station de métro Zhonglou. 

Remparts: J'ai commencé le tour par le South Gate, qui m'a offert un beau coucher de soleil. Vous payez votre ticket en bas puis montez par les escaliers, vous pouvez ensuite vous promener à votre guise ou louer des vélos directement sur les remparts. Il y a quelques vendeurs de boisson mais pensez à prendre de quoi vous protéger du soleil si vous y allez en été, il n'y a pas d'ombre.

Armée de terre cuite: Je me répète, évitez absolument d'y aller le weekend ou pendant les vacances chinoises. Prenez le bus 306 depuis la gare (Xi'An Railway Station), le plus tôt possible (les premiers partent à 7h). Le billet (10 CNY) se paie directement dans le bus une fois que celui-ci est plein. Le trajet dure environ une heure et le bus fait plusieurs arrêts, dont un assez inquiétant où la moitié des passagers descendent. Restez dans le bus et allez jusqu'au terminus. 

Et vous? Avez-vous visité Xi'An? Partagez vos expériences!

Partager sur Facebook Partager sur Twitter << Retour au menu

Liste des commentaires

Poster un commentaire

Pseudo/Nom*

E-mail* (votre adresse ne sera pas publiée)

Site web

* Username :

Message*

Me prévenir des prochains commentaires de cet article par email

* Champs obligatoires