Afficher la carte

Fais ta Valise
sept07 2014

[Review] Vakarufalhi Island Resort aux Maldives


Hotels

Catégories : Maldives, Hôtels

Tags : Maldives, plage, hôtel, détente, snorkeling

Statistiques : 7359 visites

Flickr

Les Maldives… plages de sable blanc, eau turquoise et milliers de poissons colorés… un cliché ? Eh bien… non ! Les Maldives ressemblent exactement à ce qu’on imagine qu’elles sont. Et même mieux, en fait. A lire les avis de voyageurs sur Trip Advisor, on ne peut qu’en être convaincu. «Petit paradis», «un rêve éveillé», «parfait et inoubliable» sont des qualificatifs donnés bien sûr au paysage sans autre pareil de l’archipel, mais en particulier ici à l’hôtel Vakarufalhi Island Resort.

Mamma mia, dire que cet hôtel est beau, reposant et luxueux n’est pas assez lui rendre honneur. Je tiens d’ailleurs à préciser que toutes les images dans cet article ont été prises durant mon séjour, et ne sont pas des photos de magazines ! Le sable blanc et l’eau turquoise sont donc bien réels…

Flickr

Plantons le décor : septembre 2010, mon premier (et unique à ce jour) séjour aux Maldives. Tout commence avec la réservation. On le sait, la détente au milieu de l’Océan Indien a un prix. Et plutôt salé même. Pour ce genre de séjour, il est à mon avis plus judicieux de réserver en last minute. En effet, pour aller aux Maldives, il est très peu aisé de réserver un vol jusqu’à Malé (la capitale) et un séjour dans un hôtel séparément. La plupart des séjours sont vendus en package vol + transfert + hôtel, par des tours opérateurs type Hotelplan ou Kuoni (pour la Suisse). Préférez donc une réservation quelques jours avant de partir, même si cela peut s’avérer risqué (plus de disponibilité, ou des prix qui ne baissent pas). En basse saison, les tours opérateurs préféreront baisser leurs tarifs si leurs packages restent invendus, quitte à les brader, plutôt que de ne pas le vendre du tout…

Toutefois, comptez un bon budget de départ si vous envisagez de vous dorer la pilule une semaine aux Maldives. En partant hors saison (début septembre) j’ai pu bénéficier d’un assez bon tarif (CHF 2'500.- / € 2'100.-) pour 7 jours, vol, transfert en hydravion, chambre et repas en pension complète inclus. Mais cela peut très vite grimper ! Evitez donc la période de Noël et privilégiez le mois de septembre ou le printemps.

Flickr

J’ai donc réservé un package sur le site Hotelplan, pour un tarif assez raisonnable. Une fois sur place, plus besoin de sortir le porte-monnaie puisque tous les repas sont inclus (sauf l’alcool). En revanche prévoyez également un budget pour la plongée et les excursions (pêche, snorkeling au large) qui peuvent également vite faire exploser votre budget. Mais quitte à être dans ce paradis terrestre, autant en profiter jusqu’au bout !
Après la réservation, place aux choses sérieuses. Le vol Zürich-Malé s’effectue avec Edelweiss Air, qui est l’une des meilleures compagnies avec lesquelles j’ai volé. Après un atterrissage impressionnant sur la piste d’atterrissage de Malé, qui est l’île principale de l’archipel, le transfert s’effectue en hydravion jusqu’à ma future île de résidence. Après une attente interminable dans le hall d’attente de l’aéroport, notre hydravion est enfin là. Nous sommes une petite dizaine à embarquer dans ce tout petit avion flottant. Les pilotes sont pieds nus, cela plante le décor…

La piste d'atterrissage de l'aéroport de MaléFlickr
La piste d'atterrissage de l'aéroport de Malé

Hydravion pour le transfert vers l'hôtelFlickr
Hydravion pour le transfert vers l'hôtel

Durant le vol, qui dure environ 45 minutes, nous survolons de nombreuses «îles-hôtels» avec leurs chambres sur pilotis. C’est très impressionnant, on se sent seul au milieu de cet immense océan !

Flickr

L’hydravion se pose tout en douceur près d’une plateforme flottante, puis c’est un bateau qui vient nous chercher pour nous mener enfin jusqu’à Vakarufalhi.

Et là, c’est le début du bonheur ! Je comprends pourquoi les Maldives sont souvent choisies comme destination pour une lune de miel. C’est tout simplement parfait. L’avantage d’y aller hors saison, encore une fois, c’est le calme ! Pas de hordes d’allemands en chaussettes dans leurs sandales ni de français qui se croient au Club Med… plus sérieusement, en septembre, l’hôtel était presque vide, ce qui permet de profiter d’une tranquillité trop rare. L’ile est toute petite, on en fait le tour en 10 minutes à pieds (à pieds nus évidemment, le mot « chaussures » n’existe plus pendant une semaine).

Flickr

L’hôtel propose des bungalows sur la terre ferme, avec accès direct à la plage, mais c’est évidemment un bungalow sur pilotis qu’il faut réserver ! Aller aux Maldives sans dormir sur pilotis, c’est comme aller a Paris sans voir la Tour Eiffel ou aller à Berlin sans manger de Curry Wurst. Bref, impensable !

Flickr

Flickr

Les bungalows sur l’eau sont immenses ! Rien que la salle de bain est plus grande que mon appartement. Tout est fait pour mettre en avant le paysage somptueux du lagon. La chambre et la salle de bain s’ouvrent en grand sur une très belle terrasse, sur laquelle j’ai passé à peu près tout mon temps lorsque je n’étais pas dans l’eau. On y trouve des transats et une douche extérieure. On peut descendre directement dans l’eau à 30 degrés depuis la terrasse de la chambre… le paradis je vous dis !

Flickr

Flickr

Lorsque vous ne serez pas en train de lire un bon bouquin sur votre terrasse (très bien protégée des regards par des palissades), vous serez bien sûr en train de barboter avec une paire de palmes autour du récif corallien de l’île. Celui-ci est très riche, et vous y trouverez de nombreux poissons multicolores, des poulpes, des tortues, et surtout des petits requins de récifs (inoffensifs mais tout de même impressionnants).

Flickr

Flickr

Requin de récifFlickr
Requin de récif

Ne pratiquant pas la plongée moi-même, j’ai trouvé que le snorkeling était largement suffisant pour observer la faune sous-marine très variée du récif. Toutefois pour les amateurs, tout l’équipement nécessaire est à disposition à l’hôtel pour faire des sorties plongée.

En pension complète, les repas se prennent sous forme de buffet, matin, midi et soir, avec en plus un "tea time" avec tisanes et biscuits dans l'après-midi. Autrement dit, vous ne mourrez pas de faim !

Pour des vacances oisives et relaxantes, l'hôtel Vakarufalhi est donc une solution idéale. Dormir, manger, nager... après une semaine sur l'île, vous aurez fait le plein de repos pour un bon moment!

Infos pratiques

Site web de l'hôtel ICI

Hotelplan, site sur lequel j'ai réservé le séjour ICI

Tarif: CHF 2'500 / € 2'100 pour 7 jours, comprenant le vol aller-retour avec Edelweiss Air, la chambre sur pilotis, la pension complète et les transferts en bateau / hydravion.

Et vous? Etes-vous déjà allé aux Maldives? Racontez vos expériences!

Partager sur Facebook Partager sur Twitter << Retour au menu

Liste des commentaires

Poster un commentaire

Pseudo/Nom*

E-mail* (votre adresse ne sera pas publiée)

Site web

* Username :

Message*

Me prévenir des prochains commentaires de cet article par email

* Champs obligatoires