Afficher la carte

Fais ta Valise
mar14 2014

La Corée du Nord, nouvelle destination à la mode


Voyage

Catégories : Corée du Nord

Tags : Corée du Nord, Pyongyang, tourisme, tendances, Corée

Statistiques : 11661 visites

Flickr

Depuis les récents et très médiatisés voyages du basketteur américain Dennis Rodman en Corée du Nord, le pays le plus fermé au monde s’est retrouvé plus d’une fois à la une des médias. Articles dans la presse, blogs, reportages TV, la Corée du Nord semble intéresser toujours plus. D’un obscur pays lointain et inconnu, la terrible dictature passe à un statut d’acteur politique et médiatique international. D’un point de vue touristique également, la destination prend son envol. Difficile d’obtenir des chiffres, mais le nombre de touristes visitant la Corée du Nord semble progressivement prendre l’ascenseur, bien que leur nombre reste encore limité à quelques milliers de personnes par an.  Je vois quelques explications possibles au développement de la Corée du Nord en tant que destination touristique. Parmi elles :

- Le pays s’ouvre progressivement à l’industrie du tourisme.

Alors que Pyongyang était la destination principale à visiter jusqu’à il y a peu, de nouvelles villes sont ajoutées régulièrement au programme des tours operators. Des régions plus reculées sont désormais accessibles, il est par exemple possible à présent de skier dans les montagnes du nord du pays, ou de faire des treks près de la frontière russe. L’ouverture de nouvelles régions aux touristes montre une volonté d’accroître le nombre de visiteurs dans le pays.

- Les règles liées à la visite s’assouplissent.

Il est désormais possible de garder son téléphone portable à l’arrivée dans le pays, alors que cela a toujours été interdit. De nombreux guides touristiques multilingues sont formés pour accueillir des touristes parlant anglais, francais, espagnol, russe, chinois…

- On assiste à un développement d’un tourisme «d’aventure».

Loin du tourisme de masse, qui cherche à explorer des régions dangereuses, instables ou peu touristiques (Iraq, Afghanistan, Soudan). La Corée du Nord, encore relativement fermée et peu propice au tourisme, s’inscrit dans cette tendance.

Puisque la Corée du Nord prend le chemin d’une industrie touristique plus importante, je vous en propose un petit aperçu type «guide de voyage». Mes impréssions générales sur le pays et sur les conditions de visite ont déjà été abordées. Je me penche donc ici sur les monuments ou attraits principaux intéressants dans le cadre d’une visite.

Mansudae Hill

Statues de Kim Il-Sung et Kim Jong-IlFlickr
Statues de Kim Il-Sung et Kim Jong-Il

Pyongyang est remplie de statues et de monumants glorifiant ses « Grands Leaders » (Kim Il-Sung, le grand-père, Kim Jong-Il, le père, et Kim Jong-Un, le fils). Les plus impressionnantes sont les deux statues des défunts Kim Il-Sung et Kim Jong-Il. Deux immenses statues de bronze de plusieurs mètres de haut, devant lesquelles les Nord-Coréens vont déposer des fleurs et se prosterner en signe de respect (coutume à laquelle les touristes doivent également se plier !). Il n’y en avait qu’une initialement, mais suite au décès de Kim Jong-Il en 2011, sa statue a été rajoutée aux côtés de celle de son père.

Flickr

Juche Tower

La Tour du Juché est une tour haute de 170 mètres en plein centre de Pyongyang. Une flamme est perchée à son sommet, et celle-ci est éclairée chaque soir à la nuit tombée. Cette tour a été construite pour représenter l’idéologie du Juché, sorte de religion d’Etat nord-coréenne créée par Kim Il-Sung et reprenant les grandes lignes du socialisme. Il est possible de monter au sommet de la tour, à l’aide d’un ascenseur vétuste, extrêmement lent et angoissant. Une fois en haut, un panorama imprenable sur Pyongyang s’offre à nous.

Flickr

Flickr

Flickr

Flickr

Vue nocturne sur la Juche TowerFlickr
Vue nocturne sur la Juche Tower

Grand People's Study House

Derrière ce nom pompeux se cache en fait la bibliothèque de Pyongyang. Un édifice fait de marbre magnifique, avec l'habituelle statue de Kim Il-Sung trônant majestueusement dans le hall d'entrée. On vous fera écouter "Yellow Submarine" des Beatles pour vous montrer que les Nord Coréens ont "accès" à de la musique occidentale, et on vous montrera une sorte d'intranet utilisé pour la recherche des livres. On a cherché le mot clé Facebook, mais peu de résultats concluants en sont sortis... La vue depuis la bibliothèque vaut le détour, puisqu'elle donne directement sur la Juche Tower.

Flickr

Flickr

Flickr

Flickr

Flickr

DMZ

La frontière entre le Nord et le Sud est bien sûr un passage obligé dans tout circuit touristique en Corée. La frontière la plus sensible au monde, ultra sécurisée, totalement imperméable… semble être la promesse d’une expérience intense et passionnante. En réalité, visiter la frontière entre les deux Corées n’est pas aussi impressionnant que ce à quoi je m’attendais. La frontière se trouve au cœur d’une zone démilitarisée (DMZ) de 4km de large, qui fait office de zone « tampon » entre les deux territoires. La tension y est palpable (c’est une zone minée, surveillée par de nombreux soldats du Nord et du Sud). Il y est interdit d’y photographier des militaires et il faut y marcher en ligne droite et en colonne, sous le regard pesant des gardes. Cependant, une fois arrivé à la célèbre «Joint Security Area», déception. Les soldats du Nord et du Sud n’y sont pas présents, et ne se font pas face comme dans certaines images trouvées sur le web.

Flickr

Flickr

Flickr

Arche de la réunification

Cette impressionnante structure représente la réunification du pays soi-disant souhaitée par Kim Il-Sung. Elle représente deux femmes en tenue traditionnelle, l’une du Nord et l’autre du Sud, tenant dans leurs mains une carte du pays réunifié. Il est très amusant de se faire prendre en photo devant la construction, puisqu’elle enjambe une route très peu fréquentée par les voitures, comme toutes les autres routes du pays ! Il est donc possible de s’asseoir sur la route pour réaliser des clichés plus que surréalistes…

Flickr

Vous le constatez donc, la Corée du Nord présente beaucoup d’attrait touristiques plutôt étranges et éthiquement discutables. Tout est lié à la glorification des Grands Leaders, ce qui pour moi a été extrêmement intéressant à découvrir et à (essayer) de comprendre, mais qui pourra en rebuter d’autres. Qu’en pensez-vous ? Je me réjouis de lire vos avis !

Pour des informations plus détaillées, n'hésitez pas à écouter le Podcast enregistré pour le site Voyagecast il y a quelques mois.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter << Retour au menu

Liste des commentaires

Poster un commentaire

Pseudo/Nom*

E-mail* (votre adresse ne sera pas publiée)

Site web

* Username :

Message*

Me prévenir des prochains commentaires de cet article par email

* Champs obligatoires